Au quotidien
Informations

La maille « ParviS » – Enquête mobilité

La maille « ParviS » – une solution pour apaiser nos quartiers !

Phase 2 – proposition et évaluation des scénarios – en cours

Des réunions de participation autour des propositions de scénarios se sont tenues entre le 17 et le 29 juin 2021.

Vous n’avez pas pu participer? La présentation en ligne a été enregistrée pour vous, regardez-la!

Vos remarques concernant les scénarios présentés sont à remettre pour le 11 juillet au plus tard à notre conseillère en mobilité Pauline Journieux à l’adresse suivante : pjournieux@stgilles.brussels.

Rappel

Dans le cadre du plan Good Move, les communes de Saint-Gilles et Forest (et Ixelles et Bruxelles-Ville) ont été sélectionnées par la Région bruxelloise pour mettre en place une maille apaisée. Elles souhaitent y travailler en collaboration avec les habitants, habitantes, visiteurs, visiteuses, commerçants, commerçantes, employées, employés, parents et étudiants/étudiantes ainsi qu’avec les jeunes et les personnes âgées.

Qu’est-ce qu’une maille apaisée?

Créé par la Région bruxelloise dans le cadre du plan Good Move, le Contrat Local de Mobilité vise à apaiser les quartiers, appelés «mailles», en réduisant le trafic de transit, en proposant un plan de circulation, en privilégiant les modes de déplacement actifs et les transports en commun et en améliorant la qualité de vie de ses habitants. Regarder la vidéo.

La Région bruxelloise, ainsi que les communes de Saint-Gilles et de Forest (et Ixelles et Bruxelles-Ville) vous invitent à participer à la création d’un nouveau plan de circulation. Elle couvre la quasi-totalité de la commune de Saint-Gilles et une partie de la commune de Forest (et quelques rues d’Ixelles et de Bruxelles-Ville). Dans le plan Good Move, la Région a délimité cette maille, ainsi qu’une cinquantaine d’autres mailles.

Saint-Gilles et Forest sont des communes denses et animées qui bénéficient de nombreux commerces et espaces publics centraux, tels que le Parvis Saint-Gilles, le Parvis Saint-Antoine, le parc de Forest, la Barrière de Saint-Gilles, la place Maurice Van Meenen et son hôtel de ville, la place Albert…

Cependant, la qualité de vie des habitantes et habitants est impactée par un trafic intense, qui traverse le quartier sans s’y arrêter.

L’objectif est de créer des rues et des places où il fait bon vivre, où tout le monde, y compris les enfants et les personnes moins mobiles, peut se déplacer de manière autonome dans un environnement calme et sain, peut marcher et faire du vélo sans danger, où les transports en commun sont facilement accessibles, où l’on peut rentrer et sortir en voiture sans que ce mode de déplacement ne soit dominant.

Les bureaux TRIDÉE (mobilité, participation) et SKOPE (espace public) nous aident dans cette mission.

Quelles sont les grandes étapes ?

Les communes souhaitent impliquer les habitantes et habitants, les visiteurs et visiteuses et les usagers et usagères tout au long des différentes phases.

Concrètement, la définition du Contrat Local de Mobilité « ParviS » se déroule en trois phases : le diagnostic de la situation actuelle, la proposition de scénarios et la sélection d’un scénario préférentiel.

« La maille aujourd’hui » – Le diagnostic (janvier – février 2021)

Lors de cette phase, nous avons valorisé l’expertise des usagers et usagères du terrain et répertorié les lieux problématiques très concrets, de toutes sortes, pour tous les types d’usagers et tous les types de modes de transport, pour la mobilité et pour l’espace public.

Par la suite, les avis de toutes et tous ont été analysés et étudiés afin de permettre au groupe de travail technique (composé des techniciens et techniciennes des communes, de Bruxelles Mobilité et du bureau d’étude indépendant TRIDÉE) de disposer de la meilleure vue d’ensemble pour proposer des scénarios basés sur la réalité du terrain.

Nous avons montré les résultats sur une carte avec les rues, les places et les carrefours où, selon vous, on devrait trouver une solution en priorité. Les experts en mobilité de TRIDÉE ont étudié les lieux dangereux et les flux de trafic. La carte et l’analyse approfondie ont été publiées dans un rapport sur cette page web ; elles deviennent alors le tremplin vers un nouveau plan de circulation pour la maille.

« La maille demain » – Proposition et évaluation de scénarios (juin2021) – EN COURS

Plusieurs scénarios de mobilité pour la maille « ParviS » ont été présentés lors de 4 réunions de participation au mois de juin. Elles ont permis de donner votre avis sur les différentes options envisagées. Vous n’avez pas pu participer ? La présentation en ligne a été enregistrée pour vous !

Vos remarques concernant les scénarios présentés sont à remettre pour le 11 juillet au plus tard à notre conseillère en mobilité Pauline Journieux à l’adresse suivante : pjournieux@stgilles.brussels.

Sur la base de ces résultats, un scénario étudié suite à la phase précédente sera élaboré, qui sera approuvé par les Collèges des communes concernées et la Région bruxelloise.

 « La maille après-demain » – Programme de mise en œuvre sur le court, moyen et long terme (septembre 2021)

Le programme concret de mise en œuvre sera encore ouvert à discussion. Nous écouterons les avis des usagers et usagères : quelles sont les priorités, que faut-il faire en premier, que pourra-t-on faire plus tard ? Les avis seront étudiés en tenant compte des impératifs et opportunités des communes concernées et de la Région bruxelloise.

Nous ferons également des propositions pour améliorer les espaces publics prioritaires, que nous évaluerons ensemble sur base de leurs forces et de leurs faiblesses.

Dans un second temps, ce nouveau plan de circulation sera mis en œuvre et des interventions seront menées sur le terrain.

Personnes de contact :